Benjamines et Minimes au 7ème Tour de la Coupe de France

C’est dans une ambiance de folie que nos jeunes pousses se sont toutes les 2 qualifiées pour le 7ème tour de la coupe de France des jeunes. Parents, coach, supporters manquaient de superlatifs pour décrire toute l’émotion de ces 2 qualifications pour la dernière phase avant les finales en mai.

Le 15 mars, le tournoi prenait possession du complexe Bigotte pour la compétition M15 (minimes). Thionville avait fait le déplacement, ainsi que le « voisin » Lis Calais. Et c’est justement Calais qui fut le premier adversaires des filles de Marc Maréchal dans une salle chauffée à blanc par une horde de supporters déchaînés !
Prise à froid, l’équipe de Calais se laissa rapidement déborder en perdant sêchement le 1er set sur un score de 25-8. Le second set fût un peu plus disputé et nous avons pu voir de beaux échanges, le set se termina logiquement en faveur des locales qui pouvait savourer une belle victoire.

Soutenu par un kop venu en nombre avec la technique (go pro, ordinateur, appareil photo dernier cri) et les instruments, Thionville, invaincu en coupe de France jusqu’alors, se déplaçait en favori. Fort en voix dans les tribunes, l’équipe sur le terrain se montrait moins à l’aise. De nombreuses erreurs en réception et aux services permettait à nos minimes de prendre le large rapidement sans sourciller. Impecable au bloc et en relance, les harnésiennes gagnaient en confiance au fil des points et remportaient la première manche 25-10. l’ASVB Yutz Thionville avait du mal à rentrer dans le match et Lionel Grégoire, l’entraîneur, se devait de remotiver ses troupes bien mal engagées. La bataille fût vaine, survoltées en attaque et en défense, nos minimes ne laissèrent rien devant leur public. Score final 25-18, et 2-0, les filles et Marc pouvaient laisser éclater leur joie et faire vibrer le complexe Bigotte encore un peu plus !

1 semaine plus tard, les benjamines jouaient elles aussi à la maison, voici le résumé de Florine le coach:

« Match contre Marcq :

On savait que c’était le match à ne pas perdre. Sur le papier le niveau des deux équipes était très proche, avec un parcours en CDF plus ou moins similaire. Jusqu’à présent, nous avions toujours perdu la première rencontre des tours précédents, et nous avions alors joué notre qualification sur le second match à chaque fois. Cette rencontre face à Marcq était alors un peu spéciale pour nous, puisque nous devions remporter le premier match pour augmenter nos chances de poursuivre l’aventure. Fort heureusement les filles de la « Team Aspi » ont su inverser la tendance et gagner le derby.
En effet, elles ont entamé un très bon début de match avec de l’agressivité au service, de la variété en attaque et beaucoup de mobilité en défense. L ‘appui des supporters a parmi aux filles de se libérer rapidement, de gagner en confiance, et de réaliser de très bonnes phases de jeu. Le premier set fut remporté sans trop difficultés sur le score de 25/12. Mais rien n’était fait. Il fallait éviter l’excès de confiance et s’attendre à une réaction de Marcq qui a laissé filer pas mal de points sur le premier set.
Comme attendu, le deuxième set fut plus serré. Marcq a élevé, son niveau de jeu, en réduisant le nombre de fautes et en montrant plus de combativité. Concernant mes filles, un manque de sérénité est alors apparu à l’entame du second set. Les fautes se sont multipliées sur une courte période, elles savaient que Marcq n’allait rien lâcher. Finalement, la Team Aspi, par l’intermédiaire d’un turnover, ne s’est pas fait prendre au piège et a su reprendre le dessus sur son adversaire en milieu de set. Elles finissent par s’imposer sur le score de 25/18.
VCH/MARCQ : 2/0 (25/12 25/18)

Match contre Rixheim :

On savait que ce match allait être compliqué. Par son passé en CDF, Rixheim était le favori de notre poule. Cependant, dans le sport en général, tout est possible. Nous avions l’avantage de jouer à domicile, et nous avions également les armes pour perturber l’équipe de l’Est. C’était une situation inédite, pour les filles. En effet, en ayant remporté pour la première fois, la première rencontre, j’ignorai quel comportement elles allaient adopter. Elles avaient conscience de la supériorité de l’adversaire, mais elles avaient la volonté de les bousculer tout en prenant du plaisir.
Le début de match fût difficile, les qualités physiques de l’adversaire nous ont mit en difficulté. Leur taille au contre et leur puissance d’attaque nous ont fait mal. Malgré notre combativité et quelques défenses héroïques, notre manque de taille au filet nous a fait défaut. Rixheim l’emporte sur le score de 25/19.
Le second set était plus équilibré, et aurait pu tourner en notre faveur. En effet, le jeu de Rixheim était moins propre, nous offrant pas mal de points. Quant à nous, nous avons su élever notre niveau de jeu et continuer notre travail en défense. Ceci nous a permit de mener 15/10. Malheureusement, sur quelques erreurs de notre part, et sur la réaction débordante de nos adversaires, nous nous inclinons 25/21 lors du second set.
Ce match fut rempli de prouesses et est de bon augure pour la suite de la compétition.
VCH/RIXHEIM : 0/2 (19/25 21/25) »

Merci à Christelle pour les photos.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :